La manipulation pour entrer dans le monde des concepts

« Grand », « Court », « Rugueux », « Amer », « Fort »……

Nos enfants grandissent dans un monde de concept. Impalpables et abstraits, les plus petits ont parfois du mal à se saisir de ces éléments.

Par la concrétisation de ces concepts, les enfants peuvent voir, sentir, toucher les concepts ; les manipuler, les nommer, et ainsi les intégrer.

Le matériel sensoriel conçu par Maria Montessori est un excellent support pour atteindre ces objectifs.

En manipulant les barres, les enfants apprennent à catégoriser et classifier des éléments en fonction de leur taille. Ils apprennent ensuite à les nommer « long », « court » ; puis à les comparer « elle est plus longue que celle là ». Ainsi ils construisent les compétences nécessaires pour entrer dans le monde conceptuel des mathématiques.

Matériels utilisés : Tour rose (grand/petit), Barres rouges (long/court), Tablettes barriques (lourd, léger), Tablettes rugueuses (lisse/rugueux) etc.

Un apiculteur dans mon école

Après avoir travaillé sur le thème des abeilles lors de la première période scolaire, nous avons eu l’immense plaisir d’accueillir un papapiculteur (à la fois papa d’élèves et apiculteur) !

François sort et enfile sa combinaison d’apiculteur. Les enfants sont bouche bée, le silence règne, les yeux brillent de curiosité et d’étonnement. Par le récit de contes, la présentation d’une ruche et autres supports pédagogiques, les enfants ont pu comprendre le fonctionnement de la ruche, les différents rôles occupés par les abeilles, le travail effectué par l’apiculteur et les enjeux de la protection des abeilles.

Les enfants ont ainsi pu observer une ruche vitrée, écouter un conte sur la vie d’une abeille, écouter le bourdonnement des abeilles, fabriquer une bougie en cire d’abeille, sentir du miel, de la propolis, de la cire, et même gouter une dizaine de sorte de miel…. Tous les sens en éveil, les enfants ont pleinement profité de cette intervention.

Nous remercions François du fond du coeur qui nous a impressionné de part sa pédagogie et sa générosité.

Bzz Bzz

Apprendre par le jeu

Et si les enfants pouvaient apprendre en jouant ? Que les séances de travail soient rythmés par les rires des enfants ?

C’est le pari que nous nous donnons. L’équipe pédagogique de Notre Dame donne une attention particulière à la création de jeu sérieux. Sous forme de loto, de puissance 4, de jeu de carte, etc. les enfants ont accès à de nombreux jeux leur permettant d’acquérir des compétences tout en s’amusant.

Apprennent-ils aussi bien que derrière une fiche de travail ? Je vous dirai même qu’ils apprennent beaucoup mieux ! Dans ce contexte de jeu, les enfants sont motivés, attentifs, coopératifs…. ainsi toutes les conditions propices à l’apprentissage sont présentes. De plus, de nombreux travaux scientifiques ont montré un lien entre émotion et mémorisation : une situation d’apprentissage stimulant la sphère psychique de l’enfant permettra ainsi une meilleure mémorisation des compétences travaillées.

Jeu "Le loto des nombres"
Après une activité de manipulation (1ère table de Seguin), les enfants ont consolidé leur apprentissage des nombres entre 10 et 19 en jouant au loto. Un enfant lit le nombre tiré, les autres regardent leur planche et recherchent le nombre cité. Beaucoup d'entraide observé dans cette activité.

Cycle piscine

Notre cycle piscine vient de se terminer. Durant cette première période, les élèves (de la petite section au CM2) se sont rendus au centre aqualudique de Super Besse. Ils ont pu découvrir les joies de l’immersion, de la flottaison, des jeux d’eau… Les grands ont pu cette année valider le test du « savoir-nager » attendu pour le collège.

Ces séances sont indispensables pour favoriser l’aisance aquatique des enfants et pour renforcer l’apprentissage de la nage. Le rendez-vous est pris pour l’année prochaine.

Un grand merci à nos mamans accompagnatrices !

Les gestes de premiers secours

A l’occasion de la journée internationale des gestes qui sauvent, les enfants ont bénéficié d’une initiation aux gestes de premiers secours.

Les enfants ont ainsi appris à reconnaitre les différentes blessures et les actions à déployer pour se mettre en sécurité, prévenir et effectuer les gestes de premiers secours.

AU FEU AU FEU LES POMPIERS LA MAISON QUI BRULE….
Je cherche la sortie la plus proche, j’utilise un tissu à porter de main pour me couvrir le nez et la bouche, je me rend au point de ralliement.
JE NE PEUX SORTIR !
Je me place derrière une fenêtre pour crier à l’aide et être visible par les secours.

Nous avons bénéficié du savoir faire d’Eloïse, notre chère ATSEM, également sapeur pompier volontaire pour apprendre à placer une victime en Position Latérale de Sécurité.

Je vérifie que la victime est inconsciente et qu’elle respire, je place ses bras contre son buste, je place sa main opposée à moi sur sa joue et la bascule délicatement vers moi.

Histoire de l’Art : La peinture rupestre

Les enfants de maternelle se sont transformés le temps d’un après midi en Hommes préhistoriques.

Après avoir visionné des images de la grotte de Lascaux, ainsi qu’écouté le récit de la découverte de cette dernière par la bande de Marcel et de son chien Robot, les enfants ont pu s’essayer à l’Art Rupestre.

Par la description des oeuvres préhistoriques, les enfants ont identifié les couleurs, les formes et les animaux le plus souvent représentés. Ils ont alors recherché les matières naturelles de leur environnement qu’ils pouvaient utiliser pour constituer leur propre oeuvre rupestre ; un pot en terre cuite pour la couleur ocre, de la terre pour la couleur marron, du fusain pour le noir et du sang de bison pour le rouge……nous avons néanmoins opté pour de la gouache rouge… question d’éthique.

Après avoir fabriqué leurs pigments par broyage, tamisage, etc., les avoir mélangé avec de la colle à farine et lavé leurs petites mains (Anachronisme non permis, pinceaux interdits !), leur créativité d’Homme de Neandertal a ainsi pu s’exprimer.

Broyage du pot en terre cuite
Chloé a choisi de représenter une scène de chasse
Place à la couleur avec les peintures préalablement confectionnées

Land Art coopératif pour fêter l’Automne

Les enfants de maternelle de Notre Dame ont confectionné un magnifique Land Art dans la cour de l’école à l’aide d’éléments naturels récoltés au cours d’une balade aux alentours de l’école.

Le cadre verdoyant du Vernet Sainte Marguerite offre une possibilité immense de sortie nature, séance pédagogique en plein air ou simple balade oxygénante.

Pour fêter l’arrivée de l’automne, le changement de couleur des feuilles, les premiers instants de fraicheur, les enfants ont pu observer ces changements opérants dans leur environnement proche et les enseignants saisir cette opportunité pour proposer une séance d’Art visuel en nature.

La coopération est une valeur prépondérante à l’école Notre Dame. Dans le cadre de cette activité artistique, les enfants ont chacun pu partager leurs idées, les soumettre au groupe qui les validait, étayait ou enrichissait. Un fort instant de partage ponctué par un instant de contemplation et de fierté face à ce Land Art confectionné à la rencontre entre les créativités de chacun.